Les différents profils d’expatriés

Les différents profils d’expatriés

Bonjour à toi cher lecteur! Quoi de mieux pour un mercredi que de faire un petit bilan et de détailler les différents profils d’expatriés.

Attention, spoiler, cet article est plus anecdotique qu’informatif, mais qui sait… Cela peut vous faire sourire!


Juste pour rappel, nous sommes installés au Panama depuis Janvier 2014 et le site expatriation-panama.com est en ligne depuis Septembre 2015. Cela fait donc une peu moins de 2 ans que je vous aide à vous installer au Panama, professionnellement j’entend.

Durant cette période et après analyse des “cas”, j’ai déjà découvert 8 différents profils d’expatriés (la liste est bien évidemment non exhaustive et je suis persuadée que je découvrirai encore d’autres types de candidats à l’expatriation):

  • L’insatisfait (depuis toujours visiblement)
  • Le manipulateur (mais il le cache bien)
  • L’assisté (mais il ne sait pas le cacher)
  • Le “plein aux as” méprisant (et méprisable)
  • Le prudent (ouf, un normal!)
  • Le “tuyau de poêle” (qui se la pète)
  • L’influençable (mais il ne fait pas exprès)
  • Le relax (mon préféré!)

Allez, on plonge dans les détails? 😀 Masque, tuba, palmes, c’est parti!


L’insatisfait

L’insatisfait, comme son nom l’indique, n’est jamais content. Quel que soit le conseil que tu lui donnes, cela va se retourner contre toi… 100% des cas. Il n’est jamais responsable de ses erreurs et il lui faut toujours un bouc émissaire. Il ne comprend pas ce que tu lui dis, tu te demandes même si tu ne vas pas te mettre à lui montrer des images, tu sais comme au CP. L’insatisfait est une espèce assez répandue qui semble en pleine croissance. Il a quitté son pays d’origine pour de mauvaises raisons, mais comme tu t’en doutes, là encore, ce n’est pas de sa faute! Comme dirait Souchon, “Carrément méchant, jamais content”!

 


Le manipulateur

De toutes les espèces, celle-ci est la pire. Le manipulateur est beau parleur, bien éduqué, et un fieffé calculateur qui te collerait presque la nausée si tu n’étais pas bien rôdé au genre humain. Il te pompe ton temps et ton énergie, te fait croire qu’il est généreux et reconnaissant, mais en fait, que nenni, il n’est qu’un égocentrique narcissique. Dans le passé, on l’aurait appelé “traître”.

Illustration en vidéo! (Pardon mais c’est trop bon!)


L’assisté

L’assisté est une espèce très largement répandue, peut être même en supériorité numérique par rapport à l’insatisfait. Ouch! L’assisté se reconnait facilement, il a constamment besoin de toi. Tu t’attendrais presque à un coup de téléphone s’il n’a plus de papier après avoir fait popo… Ton rôle n’a pas de limite: tu es la maman, la nounou, la copine, l’assistante sociale, l’assistante tout court et en plus, l’assisté a le culot de se fâcher tout fort et tout rouge si par malheur tu avais d’autres obligations. Bien sûr, l’assisté ne peut pas se passer de toi, il a donné ton numéro à tous les organismes susceptibles d’essayer de les joindre et tu as intérêt à t’acquitter de ta tâche (non rémunérée au fait, cela va de soi) dans les meilleurs délais ou alors tu vas te retrouver paré d’une étiquette de monstre indisponible, de voleur (bien que tu n’aies pas empoché un cent hein!) et de tout un tas d’autres noms d’oiseau dont tu n’avais même pas connaissance!

 


Le “plein aux as” méprisant

Cette catégorie n’est pas très répandue. Non pas que ça manque de méprisants, mais ça manque de plein aux as! 😀 Celui-là croit que tout lui est dû, il se moque ouvertement de tout ce qui lui semble “moins bien que lui”, “moins beau que lui”, “moins mince”, “moins riche”, enfin “moins tout ce que tu veux” en fait, dédaigne ton temps et tes actes, parce que, tu comprends, tu ne vaux pas tripette. Tu te demandes ce que ce spécimen va bien pouvoir faire au Panama parce qu’il est drôlement loin de ses projecteurs, que personne ne le connait et que, plus drôle encore, personne ne l’envie et tout le monde s’en cogne. En fait, il fait presque pitié le méprisant tant il est méprisable. Il est snob et il va vachement s’ennuyer ici! Mais c’est son choix et tu ne peux pas le divertir, parce que rappelle-toi, tu es “moins quelque chose” que lui…

Pause musicale pour illustrer ma pensée…


Le prudent

Le prudent est intelligent et éduqué. Il vient plusieurs fois se faire une idée de ce que cela implique de s’installer au Panama. Il lit tout ce qui lui tombe sous la main ou les yeux sur le sujet et aime à te montrer qu’il progresse. Le prudent apprend à parler espagnol car il a bien compris que tu n’es pas sa nounou bien que tu ne rechignes pas à passer du temps en sa compagnie. En effet, le prudent a de la conversation. Le prudent ne pense pas que si tu es conseiller en expatriation, c’est parce que tu es trop bête pour faire autre chose. Il comprend aussi que ton temps est une valeur ajoutée à son installation et curieusement, il apprécie que tu fasses tout pour que la transition se passe en douceur.


Le “tuyau de poêle”

On en a tous connu des comme ça, pas vrai? Le tuyau de poêle, communément appelé “cassos” dans son quartier, a tout vu, tout fait, et sait tout mieux que toi. Il n’hésite pas à abuser de ta gentillesse, et tout comme l’assisté, donne ton numéro de téléphone, parce que bien sûr, il ne parle pas la langue du pays. Ensuite, il se permet toutes sortes de frasques que, tout “cassos” qu’il soit, il ne ferait pas dans sa belle France. Et attend, attend, lecteur, c’est là que ça devient drôle, lorsque ça lui retombe sur le groin (Bah oui, déjà il faut que je me dépatouille au téléphone avec des trucs qui ne me concernent pas, tu crois pas aussi que je vais payer les pots cassés…), ah ben là, on entend partout qu’il s’est “fait enfler par une compatriote” (dixit). Alors, bien que je ne sois pas persuadée que le tuyau de poêle sache lire, j’espère qu’il tombera là-dessus et qu’il se reconnaitra…


L’influençable

Il n’est pas méchant, il est juste un peu,…, comment dirais-je… idiot! Il croit tout ce qu’on lui raconte, il te pose 100 fois la même question, mais il n’écoute pas ce que tu lui réponds parce que tu comprends, il fait des connaissances, il se crée un réseau, il pense que le monde n’attendait que lui! En fait, oui, certains n’attendaient que lui, parce qu’il est crédule et naïf et il en fait rapidement les frais. C’est dommage, l’influençable pourrait être de bonne compagnie, mais il est tellement occupé à se faire influencer qu’on a l’impression qu’il n’est pas complètement fini! Il est toujours en mouvement, il n’est visiblement pas capable de se tenir tranquille pendant 1 heure. En fait, l’influençable est fatiguant, mais on l’aime bien quand même!


Le relax

Le relax est cool, zen, il ne se prend pas la tête, et oulala, summum de l’apothéose, il ne TE prend pas la tête non plus! Le relax a de l’éducation, il a généralement compris que le Panama n’est pas peuplé d’indigènes vêtus de pagnes, mais que c’est un pays qui reste attirant pour qui a un minimum d’ambition. Le relax est parfois chef d’entreprise dans son pays d’origine, et il n’a pas peur de se retrousser les manches. Il a bien compris que le paradis sur terre n’existe pas mais que tu peux être heureux en faisant les bons choix et en ayant un plan. Il n’est pas pressé, il a bien compris que tu es à son écoute dans la mesure où il te pose les bonnes questions. Le relax est d’une compagnie agréable et on aimerait bien en voir un peu plus par ici!


En conclusion…

On a tous des raisons différentes de quitter notre pays d’origine. Ces raisons ne sont pas toujours bonnes et le retour de bâton se fait parfois bien violent. Le Panama n’est pas la France, le Canada, ou quelque autre pays occidental. C’est un pays d’Amérique Centrale, avec sa propre culture, sa langue, ses habitudes, ses habitants, enfin bref, les immigrés, ici, c’est nous. J’en vois trop souvent qui oublient ça et qui critiquent tout et n’importe quoi et qui s’offusquent quand je leur recommande de rentrer chez eux!

La vie est courte, ne la gaspillez pas à vous prendre la tête, rendez-vous compte de la chance que vous avez et arrêtez de vous plaindre! Franchement, ça pourrait être pire…

Share This
3

4 comments

  1. Gilles

    Alors là bravo Anne.
    Ça fait deux ans qu’on est là et j’en connais au moins un de chaque !! Hi hi !!
    Nous sommes entourés si possible de beaucoup de Relax, ceux là je les aime bien !!!


    1. Post author
      Anne

      T’as bien de la chance d’avoir des relax autour de toi parce que de mon côté, je n’en ai pas beaucoup! 🙂

  2. CASITA RIO INDIO

    Tres tres bien vu Anne nickel!!! Perso ca fait 18 ans que nous sommes au Panama, monter notre petit guest house et heureusement nous cotoyons bcp de “relax” ms je precise ils sont panameens .


    1. Post author
      Anne

      C’est vrai qu’au moins, avec les panaméens, on a pas à se farcir toutes ces inepties… En espérant pouvoir un jour faire votre connaissance 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *